For All Mankind, de Ronald D. Moore et Ben Nedivi

Série télé uchronique. En 1969, l’URSS réussit le premier alunissage de l’Humanité, avant de surenchérir avec l’alunissage d’*une* cosmonaute. En réaction, la NASA accélèrent leur programme spatial, y incluent des astronautes femmes, et décident de construire une base permanente sur la Lune.

J’ai beaucoup aimé. On commence avec des astronautes et leur entourage qui sont des stéréotypes en carton-pâte, et la série les déconstruit progressivement pour en faire des vraies personnes avec des vies compliquées. y’a plein de problèmes techniques dans l’espace qui te tiennent haletant dessus, surtout qu’en bonne série post-GoT ils n’hésitent pas à tuer des personnages principaux (en terme de tension qui te tient rivé à ton siège, mention spéciale à l’épisode 9).

C’est fortement dans la même veine que The Calculating Stars, même si l’uchronie et la période temporelle sont un peu différentes, et c’est très cool de voir ce genre d’histoire sous la forme d’une série avec un bon budget pour les décors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.