Archives de catégorie : Terre de France

Eaux-chaudes

Randonnée du 8 mai avec un collègue. Randonnée courte, 3h en tout, avec l’exploration des deux grottes sur le parcours. La première est assez courte, un grand couloir avec une salle qui remonte en biais au bout. La seconde est plus vaste, en largeur, en hauteur de plafond une première partie plane, puis un coude à 90°, un chaos rocheux au sol, des restes d’aménagement de la grotte datant du Second Empire (Eaux-Chaudes était alors une station de cure thermale réputée). Au bout un peu d’escalade, et on arrive à la fin de la partie accessible sans matériel. Une corde permet de monter plus haut, mais sans casques et en tenue de rando, on a décidé de la jouer safe.

La rando elle-même est assez courte, un aller retour dans une forêt assez jolie. Ça vaudrait le coup de la faire dans le cadre d’un parcours plus long.

Randonnée dans la forêt.
Salamandre tachetée.
Salle en haut de la petite grotte
Belle colonne
Tuyau plein de concrétions
Colleague for scale
Reste d’aménagements en bois
Immeubles à Eaux-Chaudes
Eaux-Chaudes et montagne

Chemin de la Mature

Randonnée du premier mai avec deux collègues. On a pris le chemin de la Mature, une voie taillée à flanc de montagne qui servait sous Louis XIV au débardage des troncs qui servaient pour les chantiers navaux. Le chemin est assez impressionnant mais pas très long. On a fait l’ensemble de la randonnée, avec une boucle par le col d’Arras, en 3h. Très beau temps, et passage par le village voisin de Borce histoire de voir les sites s’il était joli. L’église est mignonne et récemment rénovée, la mairie est dans une ancienne maison fortifiée, par ailleurs c’est beau comme un village de montagne, mais avec rien de particulier qui dénote.

Paroi
Fort du portalet
Chemin de la Mature (colleagues for scale)
Arbre
Église de Borce
Vitral de l’église. C’était étonnant parce que y’avait une forte prédominance de la déco à base de saints saurochtones. On pourrait imaginer une histoire de dragons dans la région. Une vouivre qui bouchait la largeur du chemin de la Mature en se lovant contre la montagne ?

Miscellanées phocéennes.

Métro, station Estrangin

Les dernières photos qu’il me restait et que je tenais à publier. Les dernières, à partir de la rue en pente, sont prises près du Cours Julien

Passerelle du MUCEM
Le MUCEM vu du port
Grand ensemble et église à la fois
Perspective
Gabian fâché
Bâtiment et street art
Bains de Barèges
Plongeur et tortue

Abri souterrain.

Un abri découvert par hasard en passant la tête dans un trou dans un mur. On s’est fait une petite exploration impromptue. Je ne suis pas extrêmement satisfait des photos, j’aurai dû prendre le temps de poser davantage l’appareil, mais le lieu était cool à explorer. Pas très grand mais sur plusieurs niveaux. Deux autres accès bouchés en plus de celui que nous avons emprunté.

Deux étages avec balustrade, idéal pour une pièce à vivre chaleureuse
Couloir
Porte et caverne
Belle hauteur sous plafond
Depuis la mezzanine
Escalier sous les gravats. En haut, un puits bouché.