Archives par mot-clé : street art

Toulouse/Octobre

Promenade à Toulouse début octobre. J’essaye de me familiariser un peu avec la ville, et j’étais très peu satisfait de mes dernières photos donc j’essaye aussi de travailler sur ma prise de vue. J’ai recommencé à transporter un trépied pour augmenter mes chances de faire des photos nettes parce que ça en devenait ridicule.

Briques au couchant
Immeubles au couchant
Immeubles et statue
Colombages en centre ville
Tourelle rue de Rome
Université Toulouse-Capitole
C215, judith et holopherne
C215, côté
Atelier des Vents

Promenade parisienne

Une petite semaine à Paris, pour voir la famille, les ami.e.s, et se réapproprier un peu la ville (à chaque fois que je réarrive à Paris depuis la gare Montparnasse j’ai un petit mouvement de recul à base de « mais c’est bruyant, plein de monde et ultra dense et urbanisé », et il me faut le temps de retrouver les bons aspects). Une promenade sur les quais de Seine par grand soleil a aidé. J’ai retrouvé les séries de street-art que j’aime bien photographier et cataloguer, et Paris-plage ça avait l’air plutôt sympa sous ce soleil.

Mosaïque sur 2020, rue de Cluny
Morèje, jeu de piste 24 (rue des blancs manteaux)
C215, le Grand Siècle du Marais, François Couperin
Notre-Dame de Paris en réfection
Maisons médiévales
Tour Saint-Jacques
La Seine depuis sous le pont d’Arcole

Bordeaux

Weekend à Bordeaux pour voir à quoi ça ressemble, au delà des trashages obligatoires des bordelais.e.s dès qu’on évoque la ville à qui que ce soit dans le Sud-Ouest.
Eh bien c’est fort joli, dans le genre architecture bourgeoise récemment rénovée. En tous cas ça l’est sous un soleil de plomb. Le samedi, ce fut arpentage de la ville et musées. Le dimanche, pour rester dans la thématique bourgeoisie, nous sommes allé.e.s au Cap Ferret (que je persiste à vouloir appeler le cap Ferrat, ça doit être la version dans un univers alternatif gauchiste), mais je n’ai pas pris de photos. L’océan était agréable, le soleil trop chaud, les gens surfriqués (ça je l’ai constaté quand j’ai dû retraverser les parties avec des gens pour aller prendre le bateau : « J’ai claqué 800e en boîte hier », une phrase que j’ai entendue prononcer avec un naturel désarmant).

Vue depuis l’autre rive de la Garonne
Vue depuis l’autre rive de la Garonne
Tour
horloge de la Grosse Cloche
street art
Façade bourgeoise
Le mirroir d’eau
Galerie marchande
Angle d’immeuble
Grosse animation
Tour étrange
Street art (noty y aroz)
Bâtiment en grosse réfection
Verrière de la gare

Miscellanées phocéennes.

Métro, station Estrangin

Les dernières photos qu’il me restait et que je tenais à publier. Les dernières, à partir de la rue en pente, sont prises près du Cours Julien

Passerelle du MUCEM
Le MUCEM vu du port
Grand ensemble et église à la fois
Perspective
Gabian fâché
Bâtiment et street art
Bains de Barèges
Plongeur et tortue