Archives du mot-clé montagne

Lacs d’Ayous

Petite randonnée avec des collègues. On s’est un peu fait défoncer par les prévisions météo : j’ai regardé la veille au soir pour une station très proche du trajet de la rando : « Oui oui il fera grand soleil toute la journée, et à votre altitude y’a que des plaques éparses de neige, y’aura 10 à 20 cm au sol 300m au dessus de votre point max ». Résultat, ciel intégralement gris en début d’après-midi et 30 à 50 cm de neige sur une bonne partie du trajet. On a fait 20 km dans la journée avec un km de dénivelé positif. On était bien bien crevé à la fin (et un de nous s’était blessé au genou), mais on était contents. Et les vues étaient très belles

Cabane
Cailloux dans la glace
Pic du midi d’Ossau
Pic Castérau
Lac Bersau
Lac Bersau encore
Pic du Midi d’Ossau entre les nuages
Lac Gentau
Vue d’ensemble
Lac du Myey
Lac du Myey aussi
Pente enneigée
Une dernière vue du Pic du Midi pour la route

Le Sommet des Dieux, de Jiro Taniguchi

Manga en 5 tomes qui met en parallèle trois histoires, celles de trois ascension de l’Everest : celle de Mallory et Irvine, ascension réelle, première qui a peut-être atteint le sommet (mais on ne sait pas, les deux alpinistes sont morts avant de revenir à leur camp, avant ou après avoir atteint le sommet ?), et deux ascensions imaginaires, celle d’Habu, alpiniste japonais hors pair qui vit par et pour la montagne, et celle de Fukamachi, photographe qui commence par enquêter sur l’appareil photo de Mallory, croise le chemin d’Habu, décide d’en savoir plus sur lui et finalement se retrouve possédé par l’alpinisme aussi. Le manga raconte les vies d’Habu et Fukamachi, leurs différentes ascensions à travers le monde et leur relation, ainsi que celle d’Habu à Hase, un autre alpiniste japonais.

L’histoire est assez simple (« c’est l’histoire de mecs qui veulent atteindre le plus haut point du monde ») mais prenante, la narration bien pensée, et surtout le dessin (des montagnes, surtout) très beau, plongeant bien le.a lecteurice dans l’histoire. Les femmes servent d’intérêt amoureux uniquement par contre, c’est une histoire à la Hemingway pour ça, très sympa dans le côté « Man vs Wild » mais des côtés machos pas géniaux.

Col de Vence

Promenade du côté du Col de Vence. Un peu de géocaching, un peu de grêle, un peu de soleil, on est pas montés très haut mais c’était sympa comme balade.

lacet et trio

Rayons de soleil sur les colline

Rais de soleil sur Grenoble

Silhouette

Arbre penché