Contes et Légendes, de Joël Pommerat

Pièce de théâtre. Une série de saynètes jouées par des acteurs adultes et enfants, sur le thème de la construction et de l’image de soi, et sur les rapports humains/robots.

Sur le point humains/robots, ça n’avait aucun intérêt, des questionnements vus et revus (et mieux traités) dans une quantité d’œuvre de SF. Sur la construction du soi et le passage à l’âge adulte y’avait des éléments intéressants et d’autres moins. Un gros malaise sur une scène qui dénonçait les discours masculinistes mais le faisait avec pas assez de recul pour que ça passe vraiment j’ai trouvé (d’ailleurs seul moment où il y a des gens qui ont hué, à raison). Une autre qui marche mieux pour dénoncer le privilège masculin par rapport à la charge mentale. Bon jeu d’acteurs de l’ensemble du cast, notamment le jeu sur les gestes pour celleux qui interprétaient les robots. Le texte n’est par contre pas toujours très naturel dans son énonciation (il y a un petit côté « faux langage de jeune » notamment).

Bref, avis mitigé, j’attends de voir son Petit Chaperon Rouge la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.