Le Gang de la clef à molette, d’Edward Abbey

Roman US de 1975, un classique de la littérature écologique et militante. Quatre personnes qui se rencontrent lors d’une descente du Colorado en radeau décident de travailler ensemble au sabotage des bulldozers, chantiers, ponts et barrages qui ravagent l’Ouest sauvage des États-Unis. Le roman décrit leurs actions, leurs interactions et leur cavale alors qu’ils sont poursuivis par un groupe de parapoliciers mormons.

Le côté description de sabotages et défense de la Nature est assez cool. Le désert est bien décrit, l’action directe aussi. Par contre le bouquin est assez sexiste, la fille du groupe ne fait pas grand chose comme action, elle encourage les mecs et est un objet de désir. Je recommande mais en gardant en tête que c’est daté par certains côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.