Melmoth Furieux, de Sabrina Calvo

Roman de « science-fiction » publié en 2021. France, futur indéterminé. La République est tombée, remplacée par la Métrique, un gouvernement mondial flou, mêlant entreprises et secteur public. Dans le Nord Est de Paris, centrée sur Belleville, une seconde commune résiste tant qu’elle peut à son encerclement par les forces de ce nouveau régime. Au milieu de tout ça, notre protagoniste, Fi, couturière. Elle coud des vêtements pour que les tenues des Communardes ressemble à leurs principes. Et elle porte le souvenir de son frère mort à cause de son travail à Eurodisney, au point de décider d’aller brûler le parc, reconverti après sa faillite en un obscur centre de pouvoir de la Métrique, la tanière de la Souris Noire…

J’ai beaucoup aimé. L’univers était taillé pour me plaire, et le style d’écriture rajoute beaucoup. L’histoire reste assez floue. On suit en parallèle deux moments de la vie de Fi, sa vie à Belleville qui semble (au début) assez concrète, et la croisade sur Eurodisney, qui semble plus métaphorique. Mais la vie bellevilloise, au fur et à mesure que l’on se rapproche du début de la croisade, perd aussi de sa consistance. La couture prend une dimension magique, Fi rencontre un mystérieux ancien ami de son frère qui ne semble pas humain, et la résistance de la Commune à la Métrique semble s’opérer sur plusieurs plans de réalité à la fois. Dans certains cas ce genre d’effets me rebuterai, mais ici j’ai trouvé que ça passait très bien.

1 réflexion sur « Melmoth Furieux, de Sabrina Calvo »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.