Journée d’un opritchnik, de Vladimir Sorokine

Dans les années 2020, la Russie redevient une monarchie. La couronne ressuscite une institution du règne d’Ivan le Terrible, l’Opritchnika, une police secrète répondant directement au souverain.
Je n’ai pas trouvé que le livre ait un grand intérêt. C’est un pendant de La Servante Écarlate pour le côté description d’une dystopie où sont alliées technologies modernes et idéologies rétrogrades, mais après, on a juste le récit de la journée d’un des membres de cette police secrète. Ok, on voit que ce sont des ordures spoliatrices qui se réclament du christianisme, mais ça ne va pas beaucoup plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.