Moonlight, de Barry Jenkins

Un film sur la jeunesse d’un homme noir et gay de Miami. On le suit à trois moments de sa vie, vers 7/8 ans, dans son adolescence au lycée, et dans sa trentaine. Le film est très beau, mais pas très joyeux : Chiron (le héros) est confronté à l’homophobie, au harcèlement scolaire, et à l’omniprésence de la drogue. Je ne saurai pas trop comment décrire davantage, mais c’est très bien, forte recommandation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.