Utopia, de Dennis Kelly

Série sur un complot par une organisation extra-gouvernementale maléfique. L’histoire et les personnages sont cools, et j’aime beaucoup les choix de mise en scène : la palette de couleurs très vives, les focales courtes qui font que l’arrière-plan, même s’il contient des personnages s’approchant, reste flou, et qui te fait prendre conscience de la présence de la caméra, à rebours de beaucoup de séries qui tentent de la gommer au maximum.

Petit bémol au niveau de l’histoire, on a l’impression qu’ils vivent dans un univers où on n’a pas inventé les photocopieurs et y’a quelques incohérences dans les comportements des gens (quand leur troisième révélation de volte-face est absurde parce que si vraiment ils étaient de ce côté là depuis le début, ils avaient mille occasions avant). La saison 2 est moins cohérente que la première, c’est dommage (trop de révélations, faites trop vites, je dirai).

Mais c’est toujours aussi bien filmé, et l’épisode 1, qui est intégralement un flash back sur la génération précédente, filmé avec une caméra d’époque, est génial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.