Langages parlés : européen.

Dans mon stage, je dois chercher des informations sur [CENSURÉ]. Pour ça, j’ai besoin d’aller sur les sites Internet de pleins d’instituts de recherche à travers toute l’Europe. Ils n’ont pas tous une version anglaise, mais étonnamment ce n’est pas un problème. Au final tous les langages européens se ressemblent un peu à l’écrit. Les structures grammaticales sont similaires par grands groupes, les mots ont des radicaux communs. Français anglais et espagnol sont maîtrisé, l’italien c’est du français (sérieusement, je lis aussi bien que l’anglais), le portugais c’est de l’espagnol abatardi, l’allemand c’est tranquille quand on sait que die et der commencent des groupes nominaux, le polonais et le hongrois ça s’infère de l’allemand, le finnois et le norvégien c’est un peu plus chaud mais vu que je cherche toujours le même genre d’info assez basique j’arrive à comprendre.

Bref, je serais absolument incapable de dire une phrase en serbocroate mais à lire ça va.

9 réflexions sur « Langages parlés : européen. »

  1. Sérieux, le finnois et le hongrois aussi ? C’est marrant, ce ne sont même pas des langues indo-européennes. Cela doit prouver que le scientifique est une langue en soi.

    1. Vu que la science se déroule autour d’un vocabulaire quand même grandement de bases greco-romains (grecs-latines?), le recoupement se comprend – literally!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.