Weekend prolongé.

Vendredi soir, 16h30. Je coupe court à la réunion avec mon maître de stage (prévenu à l’avance) et empoigne mon sac d’un pas décidé (Cette métaphore n’est compréhensible qu’en 4 dimensions). Je retrouve Victor, Florence, Bastien Romain et Kristina devant l’IFP. Le boulot est fini pour la semaine, adventure time starting now.
Nous prenons un bus jusqu’à Trichy, où nous arrivons à 21h. Nous réservons deux chambres d’hôtel, nous allons manger un morceau et boire une bière avant de retourner nous effondrer sur nos lits.

Le lendemain matin, réveil à 7h, départ pour le Rock-Fort Temple (oui, la blague a déjà été faite) des chauves-souris, des escaliers pas droits, des brahmanes et un éléphant. On reprend le bus, arrivée à l’autre temple célèbre de Trichy, un temple tellement grand que c’est une mini-ville dans la ville. On évite les tentatives d’un autoproclamé guide de coopter notre groupe, visite tranquille mais parfois accélérée par le sol brûlant (pour rappel, on se déchausse avant de rentrer dans un temple hindou). Discussion avec Bastien à propos des Anonymous et de Lulzsec. Repas indien, un tchai, de la pastèque épicée (quand on vous dit que les indien-ne-s mettent des épices partout).
On rentre à l’hôtel, les autres font une sieste, je lis et finis un bouquin sur la mythologie hindoue. Kristina nous apprend le Dypak, un jeu de carte russe (Ça se prononce « dourak » et ça signifie idiot.) Après, nous reprenons le bus pour Tanjavor. Kristina me prête sa liseuse pour occuper le trajet en bus, en me recommandant un recueil de nouvelles de SF. Réservation d’hôtel, dîner, vodka.
Réveil à 7h une fois encore, visite du Big Temple de Tanjavor, un temple magnifique et différent des autres car construit en pierre ocre et non peint. Très aéré, très sympa, on y passe plus ou moins la matinée.



Nous visitons aussi un musée abritant des bronzes de divinités magnifiques, ainsi qu’un ancien clocher, visitable. Déjeuner, retour à l’hôtel. Bastien, Victor et Florence rentrent à Pondy, Romain, Kristina et moi restons pour une journée de plus. Courte sieste, puis nous partons en bus pour visiter un temple dans un village pas trop loin. Le temple en soi était joli mais sans plus, mais surtout nous assistons au bain d’un-e éléphant qui parait au 7ème ciel quand ille peut s’asperger d’eau tout-e seul-e avec sa trompe. Retour à Tanjavor, où nous essayons en vain de retourner voir le Big Temple au coucher du soleil. Sur le chemin du retour, nous croisons une fête foraine et nous décidons de faire un tour de drakkar (la même attraction qu’au Parc Astérix, pour les privilégié-e-s qui y sont allé-e-s). Le truc était rouillé, le moyeu central autour duquel nous tournions était faussé, le moteur pétaradait derrière… Bref, des normes de sécurité approximatives, dirons-nous. Pop-corn au curry, barbe à papa, puis retour à l’hôtel. en mangeant des tranches d’ananas.
Le lundi, visite d’un dernier temple sans trop d’intérêt, puis retour à Pondy en passant par l’ECR, la route côtière. Paysages magnifiques et ornières qui nous ont mis en apesanteur quelques fois.

Récupération du scooter, retour à la maison, douche et blackout.

3 réflexions sur « Weekend prolongé. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.