Saint-Lizier

(Ville des Linosaures)

[Il reste quelques chansons épargnée par la fonction « aperçu de 30 secondes et il vous faut un compte pour en avoir plus » sur Soundcloud, mais faut viser juste]

Le samedi après-midi, nous avions prévu une randonnée, mais le temps pleuviotant du matin et des risques d’orage annoncé (bien que jamais concrétisés) nous ont fait nous rabattre sur la visite de Saint-Lizier, pas trop loin et plus propice à s’abriter en cas d’orage que la rase campagne.

Le village est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et est effectivement fort joli. Deux églises, une belle vue sur le piémont, de petites ruelles pavées.

Vue sur le village et le piémont depuis le musée
Ruelle du village
Outil dont je ne me rappelle absolument plus la fonction, musée de Saint-Lizier
Musée : exposition sur les chemins de Compostelle, et surtout, charpente

La cathédrale de la Sède est l’église de la ville haute de Saint-Lizier. Elle est notable pour ses peintures du XVIIe retrouvées sous celle du XIXe à l’occasion d’une restauration des boiseries, et restaurées assez admirablement. Des fragments encore plus anciens sont visibles derrières les boiseries de la nef, équipées d’un système permettant de les ouvrir lors de la restauration.

Plafond restauré de la cathédrale de la Sède
Détail du plafond

Le lieu abritait de plus dans le cadre du festival In Situ

Oeuvre de Julie Legrand
Ouvre de Julie Legrand
Julie Legrand, Assemblée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.