Orange is the New Black, post agrégé

Saison 3
Très bonne saison d’une très bonne série. Pas d’essoufflement en vue et c’est très très cool. Questions sociales abordées, tragédies, humour absurde, sororité, personnages complexes et nuancés… Je recommande très fortement.

Saison 4
Well. J’ai été un peu déçu par cette saison. Ça commence par des trucs intéressants, montrer les dégâts de la privatisation de la prison, montrer des gens qui pensent faire le bien et font de la merde. Mais rapidement ça sombre dans une description graphique de la violence exercée sur des gens qui n’y peuvent rien. Le garde psychopathe n’était pas nécessaire, la mort d’un des meilleurs personnages n’était pas nécessaire. Le traitement visuel qui est fait de ces événements est merdique. La violence des institutions que l’on voit s’exercer sur Sophia, Lolly et Suzanne est horrible (en plus pour Suzanne et Lolly c’est mis en parallèle dans un même épisode…) C’est pas une saison qui fait se sentir bien :/

Saison 5
Une saison qui se concentre sur quelques jours de la vie de la prison, durant la rébellion qui suit le traitement de la mort de Poussey dans la saison précédente. Sympa à regarder malgré quelques scènes violentes, c’est une saison qui se concentre sur la solidarité et le « convergence des luttes, divergences des pratiques ». Par contre la série devient de moins en moins réaliste.

Saison 6
Retour à une saison plus classique. On suit les détenues de Litchfield qui ont été transférées dans la prison de sécurité maximum et leurs nouvelles co-détenues. Les événements de la saison s’étalent de nouveaux sur une longue durée. On voit à la fois l’intérieur de la prison et l’influence des tentatives de la compagnie qui possède la prison de gérer les retombées de la rébellion de la saison précédente sur leur image publique.
L’histoire des deux sœurs cheffes de gangs rivaux était intéressante, certains nouveaux personnages cools et toujours de bonnes punchlines (même si y’a un peu trop de personnages particulièrement doués en répartie dans cette série), mais globalement ça tourne quand même toujours sur la même formule à force. Intéressant de montrer la façon dont Piper s’en sort mieux que les autres avec son privilège blanc (notamment sur la fin de la saison avec le parallèle avec les histoires de Taystee et Flores).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.