First Impressions of Pau

Hors donc, me voilà à Pau. Une histoire sordide. On m’a proposé un travail en CDI, j’ai accepté, j’ai déménagé, j’ai signé un contrat, et maintenant on s’attend à ce que pendant un à deux ans (voire plus !) je vienne travailler au même endroit. À Pau, donc. J’ai trouvé une colocation fort sympathique en centre ville. Il faut encore que je construise des étagères pour y ranger mes livres par collection puis ordre alphabétique, mais je commence à y être posé. J’ai déjà eu le temps de voir un peu la ville. C’est *pluvieux* (bon visiblement largement plus que d’habitude cette année, l’ensemble de la population a l’air traumatisée). Sinon c’est sympa, il y a une vieille ville, le château où est né Henri IV, une belle vue sur les Pyrénées (quand il fait beau, donc rarement, mais sinon on voit les collines qui en font les contreforts), la mer et la montagne pas loin, des bâtiments abandonnés, un poil de street-art (mais pas des masses, ça reste bien embourgeoisé). J’ai commencé à voir des bars et des boîtes et des potes de mes colocs donc je vais pouvoir me faire une sociabilité hors travail.

J’ai de la famille éloignée sur place qu’il faut que je fréquente aussi, et le travail a l’air sympa, le lieu en tous cas et les thématiques. Affaire à suivre.

Église St Martin, chœur
Église St Martin, transept, un peu abimé
Église St Martin, Nef
Quartier historique de la ville basse.
Funiculaire de Pau.
Cheminée d’usine. Préservée car sert de mire pour identifier les montagnes sur le boulevard des Pyrénées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.