Marx, Marx, pourquoi m’as-tu abandonné ?, de Bernard Maris

J’ai pas aimé. C’est un court bouquin sorti en 2012 qui est supposé exposer en quoi Marx avait très bien compris certains phénomènes économiques et en quoi il s’est trompé. Sauf que c’est écrit dans un style vraiment pas fou, faussement profond, résultat tu comprends pas où l’auteur veut en venir à part dire que la théorie communiste est un « christianisme athée » parce qu’elle suppose les hommes bons, alors que lui l’auteur, te dit qu’ils sont mauvais. Eh bah super.

Son second point c’est « oui Marx avait raison sur les mécanismes du capitalisme mais regardez le capitalisme ne s’est pas effondré ! La fin de l’histoire n’est pas arrivée ! » Déjà, ouais merci on avait remarqué pour le capitalisme, ensuite on est d’accord que le concept de sens « inévitable » de l’Histoire de Marx ça fait un peu douillesque et que le capitalisme pourrait se maintenir ou basculer vers le fascisme (probablement plus facilement que donner lieu à une Révolution, même), mais ça veut pas spécialement dire que cette Révolution n’arrivera inévitablement pas. Le capitalisme il a été aidé en Europe à se maintenir en place par les mécanismes de redistribution sociale qui sont en train d’être supprimés et qui facilitait l’existence d’une classe moyenne. Franchement ça me surprendrait pas qu’on soit pas très loin de la disparition du tandem {démocratie;capitalisme} en Europe (1/ d’aucun⋅e⋅s diront qu’on l’a déjà dépassé et que l’on n’est plus que dans une démocratie de façade. C’est pas faux mais ça pourrait être largement pire, je vais rester optimiste pour le moment. 2/reste à savoir lequel des deux terme du doublet passera à la baille).

Bref, le bouquin était un exercice de style sans grand intérêt et qui ne disait rien de neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.