Fantastic Beasts and Where to Find Them, de David Yates

Très dispensable. Y’a des créatures rigolotes, mais à part ça toute l’esthétique est lisse, les personnages sont insipides et sans aucune profondeur, les enjeux sont mal définis, les relations amoureuses sont forcées et problématiques, et un élément sur deux est un fusil de Tchekov.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.