Wayward Pines, saison 2.

Série de M. Night Shyamalan Les mêmes défauts et qualités que la saison 1 (que j’avais vu l’année d’avant d’un seul coup aussi en compagnie des mêmes individus). Une bonne partie des personnages sont totalement idiots, mais c’est relativement crédible in-universe. Je pense que le gavisionnage de la saison entière entre ami⋅e⋅s en une après-midi, tel qu’on l’a fait, est la façon optimale de regarder cette série. Mention spéciale au personnage d’Arlene, qui n’apporte strictement rien aux arcs narratifs mais est un des plus trippants de la saison. Bien joué aussi à l’idée « on tue un personnage qui apparaissait dans la saison 1 par épisode », ça rend assez bien pour clore les arcs de la saison 1 sans trop s’embêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.