The Naked Lunch de Cronenberg

Inspiré d’un roman de William S. Burroughs et mêlé avec la vie de l’auteur. Très perché mais assez cool, faut aimer les thèmes cronenbergiens cependant, que ce soit les cafards/machine à écrire spécifiquement ou la technologie organique plus généralement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.