Kraken de China Miéville

Hommage à Neverwhere et à Londres directement, Kraken parle de systèmes de croyance, d’apocalypse, de syndicats et de métropole. Le style était étrange par moment mais je vais blâmer la traduction. Très sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.