Lectures

Essentiellement des livres que j’ai lu pour préparer les concours. Il faudrait que je lise d’autres trucs mais bon, je suis un peu pressé par le temps…

Le casse du continuum de Léo Henry. Un Ocean’s Eleven à l’échelle galactique. Les personnages sont bien trop des clichés, et la bonne idée du livre (le chronominot) est complètement sous-exploitée. Dommage.
La Constitution, commentée par Guy Carcassonne et Marc Guillaume, douzième édition. Bien plus sexy que ce à quoi je m’attendais, ce livre est vraiment intéressant. Un commentaire du bloc de constitutionnalité article par article, avec une perspective historique et juridique, dans un style enlevé.
Introduction à l’économie de Jacques Généreux. Je l’avais déjà lu, un court livre qui explique clairement les notions de base de l’économie.
Discours de la Servitude Volontaire d’Étienne de la Boétie. Court texte du BFF de Montaigne, sur la façon dont le contrat social soumet un pays entier à un tyran, par un renoncement collectif à la liberté.
L’administration Le sujet est intéressant (et puis je prépare un concours là dessus donc je ferai mieux d’être intéressé), mais le livre est mal fait, avec beaucoup de répétitions.
Qu’est-ce qu’une Nation ? d’Ernest Renan. Je vais vous spoiler, mais pour Renan c’est un sentiment de communauté (dû à une histoire commune ou autre) et une volonté de vivre ensemble. Ça semble pas absurde.
Que sais-je ? – Droit du travail d’Alain Supiot. Présente les différentes formes de droit du travail dans différents pays et le rôle des négociations sociales. Parle de la notion de droit du travail en France comme standard minimal pour la défense des travailleurs (et comment cette notion de seuil minimal est mise à mal par les négociations qui peuvent passer en dessous de certains seuils à condition de faire mieux que le seuil sur d’autres points).
Les Institutions de l’Union Européenne. Même collection que L’administration. Cette fois-ci c’est le sujet qui est mal fait. L’UE c’est un sacré bordel. Du coup je n’arrive pas à savoir ce que je voudrais en garder. Tout casser ça me semble dommage, y’a quand même des trucs sympa, mais quand on voit les montages absurdes que c’est et le verrouillage du libéralisme que ça entraîne….
Introduction à la politique économique de Jacques Généreux. Il m’a fallu pas mal de temps pour le lire, pourtant il n’est ni gros ni complexe, au contraire il expose plutôt bien les concepts lui aussi. J’ai l’impression de beaucoup mieux en profiter avec tout le bagage économique que j’ai récupéré en lisant les autres livres autour (et notamment tous les trucs pas directement économiques mais important quand même comme les histoires de partenaires sociaux et compagnie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.