Nuit Blanche : Halle Freyssinet.

J’ai donc fait et gagné la Nuit Blanche. Gagnée ? Oui, puisqu’avec quelques ami-e-s nous avons décidé et réussi à voir tous les événements in du parcours (ou du moins à passer devant, nous n’avons pas attendu certaines performances d’art vivant qui recommençaient trop longtemps après notre arrivée). Nous avons donc commencé Gare d’Austerlitz à 19h, et avons déroulé la « Grande Randonnée Artistique » proposée par la mairie. Nous avons fini vers 5h du matin, en repassant Gare d’Austerlitz et à la Halle Freyssinet, pour apprécier les œuvres avec moins de foule autour.

Potentiels d'action ?
Potentiels d’action ?

(Dans la Halle même, les autres œuvres étaient dans des alcôves sur le côté.)

Fantôme, de Florian Marco
Fantôme, de Florian Marco
Fantômes, de Florian Marco
Fantômes, de Florian Marco
Détail de Black-Out
Détail de Black-Out
Black Out, de Mademoiselle Maurice
Black Out, de Mademoiselle Maurice
Singerie oisive, de Monky Bird
Singerie oisive, de Monky Bird
Créature, de Rouge
Créature, de Rouge
Yeux fluos, de Jean Faucheur
Yeux fluos, de Jean Faucheur
Cheminot, de STF Moscato
Cheminot, de STF Moscato
Nuit Blanche, Voix Noires, de Jef Aérosol
Nuit Blanche, Voix Noires, de Jef Aérosol

Un ghetto blaster diffusait des chansons des artistes graffés.

Espèces, de Dan23
Espèces, de Dan23
Explosion de couleurs, de Brusk
Explosion de couleurs, de Brusk
Roi des graffeurs ? de Brusk
Roi des graffeurs ? de Brusk
De part et d'autre du mur
De part et d’autre du mur
Réalité, Anamorphose sur le boulevard Vincent Auriol
Réalité, Anamorphose sur le boulevard Vincent Auriol

Pas dans la Halle, mais vu juste avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.