En fait, je ne suis pas mort.

Mais j’ai bien fait semblant.

Il s’est passé pas mal de choses depuis mon dernier billet.
J’ai récupéré un ordi tout pourri qui galère à l’allumage, refuse la configuration US de clavier (c’est-à-dire qwerty avec possibilité d’accentuation) et ne connait pas OpenOffice.
Je suis parti dans le Kerala (côte Ouest de l’Inde) avec Kristina et Alexandra, qui était venue dix jours profiter de la vie tropicale.
Je me suis mis en règle avec les autorités indiennes.

6 réflexions sur « En fait, je ne suis pas mort. »

    1. Eh bien, si l’on respecte la tradition indienne, dans la lignée du multiculturalisme qui va détruire la France, c’est avec plaisir que j’accepte.

      1. Eh bien, si l’on respecte la tradition indienne, dans la lignée du multiculturalisme qui va détruire la France, c’est avec plaisir que j’accepte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.