Mamalapuram

C’était la destination du Dimanche, petite ville entre Chennai et Pondy, abritant les plus anciens temples d’Inde, dont certains ont été mis à jour par le tsunami de 2004. On s’est baigné-e-s, on a beaucoup bu, et on a énormément transpiré et brûlé, il faisait une chaleur de bête.

Sinon Samedi nous sommes allé-e-s à Auroville avec Audrey et Sam, qui y vivent. Nous sommes passé-e-s devant le Matri Mundir, on a vu des maisons perdues dans la forêt, des magasins de musique, des cafés… Comme une impression que le temps s’est arrêté durant le Summer of Love, là-bas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.