Archives par mot-clé : arts vivants

Pinocchio, de Joël Pommerat

J’aime pas l’histoire de Pinocchio. J’oublie périodiquement, mais c’est vachement sombre et ultra moralisateur (soyez de bons enfants ou tous les malheurs du monde vous tomberont sur la gueule. Yay). Ceci posé en préambule, la mise en scène de Pommerat était superbe. Un narrateur qui semble être Pinocchio adulte, des changements de scène pendant qu’un seul personnage est éclairé, des effets spéciaux réussis (la mer faite avec de la fumée et un laser bleu, vachement cool). La pièce est publicisée comme accessible aux enfants, mais ça n’a pas poussé Pommerat à retirer la scène de pendaison ni le fait de faire travailler un animal jusqu’à l’épuisement avant de le noyer pour récupérer sa peau. Pinocchio, quoi.

Nuit Blanche : Petite Ceinture

Blow Me (One Last Kiss) (Clean Version) by P!nk on Grooveshark

Le parcours Je perf, ils perfent, nous dansons, au sud-ouest de Paris, se déroulait sur la Petite Ceinture, en grande partie.
Le tramway pour y aller depuis Montsouris était bondé de gens qui faisaient le même trajet que nous. Pour ne pas être avec tout le monde, nous avons décidé d’abandonner le concert de Jeff Mills au Parc André Citroën et de commencer directement par la Petite Ceinture.

Bougie sur les rails
Bougie sur les rails

Une bonne partie du parcours était éclairée comme ça.

Œuvre flippante.
Œuvre flippante.

Reste de festin
Reste de festin

Il y avait un petit train qui tournait sur la table et portait une caméra miniature qui retransmettait sur un écran ce qu’elle enregistrait.

IMG_2006
Cette performance était impressionnante mais pas du tout sécurisé : la performeuse évoluait à 4 mètres au dessus d’une dalle de béton, sans aucune mesure de sécurité.

IMG_1979

IMG_1982

IMG_1985

IMG_1988

Une performeuse qui dansait dans un tube d’eau. C’était assez impressionnant.