Steven Universe Future, de Rebecca Sugar

Une courte série en 20 épisodes qui vient à la suite de la beaucoup plus longue série Steven Universe. Il y avait eu un long métrage animé à la fin de la série, qui était assez décevant. Il fallait caser en 1h et quelque une histoire compréhensible par des novices de la série, ça s’était pas mal fait au détriment du développement des personnages, c’était assez décevant de finir SU là dessus après le joyau qu’avait été la série.

SUF vient heureusement relever le niveau. Here we are in the future and it’s bright. Mais l’est-ce vraiment ? Steven et les Crystal Gems ont basiquement sauvé l’univers, une nouvelle ère de paix et de démocratie galactique s’ouvre. Mais que fait-on une fois qu’on a sauvé l’univers à 12 ans ? La série se penche sur Steven lui-même et ce que ses aventures passées impliquent pour lui. Quand vous avez construit votre vie autour du fait d’aider les autres, que faire quand il ne reste plus personne a aider ? Et comment faire face à des années à encaisser les traumatismes ?

La série réussit très bien son job. On voit Steven être totalement dans le déni de ses problèmes, essayer de les adresser avec ses méthodes tournées vers le fait d’aider les autres, et refuser de parler du fait qu’il ne va pas bien.

Le dernier épisode, et surtout la fin, hintée depuis le début de la série par les génériques, font bien pleurer (et je note que c’est exactement la même fin que celle de Six Feet Under, qui avait aussi un énorme impact émotionnel).

Je recommande fortement de regarder tout ce qui a un lien avec Steven Universe (sauf peut-être le film) et de garder un œil sur ce que Rebecca Sugar va faire ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.