Le fils de l’Ursari, de Xavier-Laurent Petit

Bande dessiné sur une famille de Rroms, qui poussée par les circonstances, arrive en France. Endettés auprès d’un réseau de passeurs, atterris dans un bidonville, ils vont faire ce qu’ils peuvent pour survivre, pendant que le plus jeune de la famille se passionne pour les échecs, qu’il voit des joueurs pratiquer au Jardin du Luxembourg.
C’est classé BD jeunesse mais ça aborde pas mal de thèmes adultes : le racisme, les migrations, les réseaux de passeurs, la pauvreté, le crime… Disons que la partie jeunesse c’est qu’il y a un peu trop de gens bien intentionnés près à s’opposer aux « méchants » pour aider une famille de migrants, par rapport à la vraie vie.

Je recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.