Love, Death and Robots, de Joshua Donen, David Fincher, Jennifer Miller et Tim Miller,

Anthologie de courts métrages animés sur des thèmes SF/fantasy/fantastique.
Le concept était prometteur, c’est joli à regarder il y a plein de styles d’animation différents, mais les épisodes n’ont pas grand chose à raconter en un temps aussi court. D’autant plus que visiblement il y avait un challenge « le plus de nudité féminine gratuite possible » qui courrait dans le studio de prod.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.