Atlanta, aquarium

Après un trajet en RER, 7h d’avion rythmées par des films et des séries, un contrôle d’immigration plutôt détendu, un trajet en MARTA (le RER local) et la récupération du décalage horaire, me voici donc en famille à Atlanta. C’est une ville plutôt sympa, avec le gros avantage d’une température extérieure d’environ 25°C (plutôt appréciable après octobre à Paris). C’est assez boisé, le MARTA passe des pubs pour la délation des gens suspects autour de vous et pour des avocats véreux qui en cas de problème peuvent « reach the long arm of the law in the deep pockets of insurances », bref, les États-Unis.

Nous avons commencé par visiter l’aquarium d’Atlanta, fort renommé. Tout d’abord, le spectacle de dauphins, assez impressionnant (il y avait une comédie musicale fort mauvaise qui encadrait les tours des dauphins, mais passons). Les dauphins ont fait des saltos, porté des nageurs, fait des vrilles, nagé hors de l’eau dressés sur la queue, salué le public et j’en passe.

Nous avons ensuite visité les différentes parties de l’aquarium, montrant les animaux marins d’eau froides, tempérées et tropicale. Il y a des tunnels transparents qui passent sous les aquariums, c’est assez sympa.

Pingouins
Pingouins
Requin-baleine
Requin-baleine
Raie
Raie
Méduse
Méduse
Raie manta
Raie manta

1 réflexion sur « Atlanta, aquarium »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.