Le Cirque, d’Ileana Surducan

Journal d’un dompteur de chaises.

Une bande dessinée surréaliste. Dans une ville de plus en plus robotisée, un travailleur ordinaire rêve nuit après nuit d’un cirque, installé dans les montagnes de rebuts juste en dehors des montagnes de la ville. Son rêve serait de le rejoindre, pour devenir dresseur de chaise. Il réussit, mais en parallèle, la technocratie de la ville interdit aux citoyens de dormir, et installe partout des distributeurs de café et des lampes ultrapuissantes…

L’histoire est inattendu et cool à lire, on ne sait pas trop ce qui est réel, allégorique, le statut imaginaire, imaginé ou réel des différents personnages. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est comment le dessin évolue avec l’histoire, la ville peu à peu remplie de lumières aveuglante étant dessinée de plus en plus contrastée jusqu’à n’être plus que des cases blanches avec des traits à l’encre de Chine.

Je recommande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.